Cercle Républicain Edgar Quinet Aristide Briand

Julian Assange ou la stratégie du dévoilement : ll’ancien et le nouveau dans l’opération WikiLeaks

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

Julian Assange ou la stratégie du dévoilement : l’ancien et le nouveau dans l’opération WikiLeaks
Pour Pierre-André Taguieff, le costume de Robin des Bois de l’âge du Web que Julian Assange a su se tailler, a fait oublier le théoricien complotiste qu’il était aussi.

Le complotisme fonctionne comme une étiquette diabolisante”

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

 Pour le politologue, le conspirationnisme résulte du “sentiment d'une trahison permanente des élites gouvernantes.”  
Dans le débat public, deux mots sont fréquemment utilisés sans que l’on s’accorde sur leur définition précise. Qu’entend-on par « complot », et qu’est-ce qu’un « complotiste » ?

   

La Russie et les Etats-Unis glissent lentement vers le désastre nucléaire

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par IDN

 Avec l’annonce définitive par le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo du retrait américain du traité INF de 1987, les relations avec la Russie sont plus tendues que jamais et mettent les arsenaux nucléaires au cœur du conflit.

   

Présentation-inscriptions au déj-déb du 7 avril 2019

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Du Tamaris

 

Sur inscriptions préalables (selon places disponibles)

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Déjeuner-Débat

(ouvert à tous les citoyens (familles, amis etc...)

 
Dimanche 7 avril 2019

(Dès 11H30 à l’Hôtel IBIS Technoparc Pays de Gex)

Sujet

Pensée Libre, liberté d’expression et démocratie ?


Fourre-tout explosif !

 
  Les systèmes à vocation totalitaires, qu’ils soient politiques, financiers ou fondamentalistes, usent cyniquement de la liberté d’expression (constitutive de tout pacte démocratique) pour abattre les régimes démocratiques.

D’où positions de principes :

- Opposer la démesure (hubris) du droit pénal à la liberté totale d’expression ?

- En rester à la démesure de la liberté totale d’expression ?

- Fuir dans la démesure irréversible du Transhumanisme ?

- Céder à la démesure du laissez-faire-laissez aller du Grand Débat National ?

-  Ne plus tolérer la démesure banalisée du "forcement des consciences" par les milieux politiques, religions et affairiste,  

 

Restauration Courte-Paille
Menu
Solide apéro (charcuteries, amuses gueules, eau minérale, vins blanc et rouge)
Salade de chèvre chaud
Papillotes duo de poissons
Salade de fruits
Café et pousse
(1 Bte de vin blanc ou rouge pour 4 personnes)

Règlement (27€ chèques ou espèces) à l’arrivée (entre 11H30 et 12h00)
(Remise d’un badge nominatif indiquant le salon attribué)

Modalités :
1/ Pendant le (solide) apéritif pris à table : Quelques flaschs introductifs
2/Repas
3/ Café : Lancement des interventions (micro baladeur)

4/ Dispersion entre 16h30 et 17h00

   

L’intelligence artificielle met en question la dissuasion nucléaire

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Solène Vizier, membre du Bureau d’IDN

 Course à l’intelligence artificielle

Une compétition mondiale s’est ouverte entre les Etats-Unis, la Chine et la Russie pour une utilisation de l’IA comme machine de guerre, dans des systèmes autonomes sophistiqués capables d’apprendre par eux-mêmes à effectuer des tâches spécifiques. La nouvelle ère nucléaire devra composer avec les progrès et l’omniprésence de l’intelligence artificielle. Un rapport de la RAND Corporation publié en mai 2018 présentait le potentiel déstabilisateur de l’intelligence artificielle pour la stabilité nucléaire et stratégique.

   

L'amitié chez Aristote

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Denis Collin

        Le strict parallèle établi par Aristote entre les diverses formes de l’amitié et les diverses formes de constitutions politiques pourrait sembler curieux pour notre sensibilité moderne. L’amitié, en effet, y est définie comme vertu politique. L’amitié, pour nous, n’est pas “ politique ”. Elle regarde d’abord la sphère privée. Elle n’est pas non plus une vertu – c'est-à-dire quelque qualité que nous pourrions nous efforcer d’acquérir en nous y exerçant – mais un sentiment, qui est là ou qui ne l’est pas, mais qui ne peut venir à force de nous y entraîner ; notre sens exacerbé de “ l’authenticité ” semblerait répugner à cet effort vers l’amitié.

   

Marcuse a encore quelque chose à nous dire

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Denis Collin

      Un remarquable petit livre nous donne aujourd’hui l’occasion d’exhumer du cimetière des philosophes un penseur naguère adulé et aujourd’hui largement tombé dans l’oubli: Herbert Marcuse (1898-1979).

Idole de la jeune gauche allemande puis internationale des années soixante, héritier de Hegel, Marx et Freud, Herbert Marcuse n’a eu de cesse de critiquer les processus de domination qui étaient à l’œuvre dans les sociétés capitalistes modernes.

Ses deux livres les plus connus sont Eros et Civilisation (1955), et surtout L’Homme unidimensionnel(1964), un livre fameux où il dénonçait la civilisation industrielle comme étant une «société de mobilisation totale», où «la chambre à coucher est ouverte aux communications de masse».

   

APPEL DES 113

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pétition

NOUS NOUS OPPOSONS AUX MODIFICATIONS DE LA LOI DE SÉPARATION DES ÉGLISES ET DE L’ÉTAT DU 9 DÉCEMBRE 1905
Depuis 113 ans, la Loi de séparation des Églises et de l’État est un texte fondateur de notre République. Cette loi et nulle autre, assure la liberté de conscience et affirme sans ambigüité ni faux-semblants que la République ne reconnaît, ne salarie, ne subventionne aucun culte. Elle garantit le libre exercice des cultes assuré par des associations dont l’objet et le patrimoine doivent être strictement cultuels.
   

Flash 3 Gardons mémoire SVP !

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Roland Monnet

      A un moment où le ventre de la bête immonde est plus que jamais fécond, souvenons-nous que, de Conrart, les opinions publiques gardèrent un silence silence prudent à l'égard de l'irrésistible ascention de l'hitlerisme, forceur des consciences d'un grand peuple allemand pourtant en vécu démocratique en la République de Weimar. 

   

Page 1 sur 7