Cercle Républicain Edgar Quinet Aristide Briand

Sébastien Castellion : « Tuer un homme, ce n’est pas défendre une doctrine, c’est tuer un homme »

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Patrick Bollé

Résumé: Ce travail est une longue note de lecture sur plusieurs ouvrages: Conscience contre violence ou Castellion contre Calvin et Érasme de Stefan Zweig ; Les religions meurtrières d’Élie Barnavi ; Gouverner au nom d’Allah de Boualem Sansal et La pensée extrême, Comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques, de Gérald Bronner.

On y établit un parallèle entre ces extrémismes religieux, pour qui le meurtre est un argument théologique, de l’époque de la réforme et de l’inquisition et de l’époque, présente, de l’islamisme meurtrier.

Il souligne la puissance de l’idéologie et de la religion qui ne sont pas de simples superstructures qui reflètent la réalité sociale, mais de véritables forces agissantes; et nous met en garde contre le déni qui consiste à en minimiser le danger.

Il conclut avec Elie Barnavi : «Il est urgent de réaffirmer les règles indispensables à la domestication du «numineux» (du sacré), et à son maintien dans des limites civilisées. Ces règles existent; cela s’appelle la laïcité. Cette laïcité, sans laquelle il n’est pas de démocratie possible, il vous faut la défendre becs et ongles sans nuance ni faiblesse».

Les Paradise Papers : scandale fiscal et danger démocratique

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Emmanuel Maurel

Emmanuel Maurel Député européen

Les 6,8 millions de documents internes du cabinet d’avocats Appleby, spécialisé en montages offshore, révélés par le journal allemand Süddeutsche Zeitung, c’est presque le scandale de trop.

   

Pourquoi parler du "transhumanisme" en loge ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Milo : tenue du 15.06.2017

 Trois raisons peuvent inciter à parler du transhumanisme en loge : Les Lumières ; Le transhumanisme cherche à améliorer l'homme ; l’implication du GODF.

   

Querelles de chapelles ? République ! Laïcité !

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par André Bellon- Anne-Cécile Robert

Nous sommes depuis toujours attachés aux principes laïques et républicains de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. Nous sommes atterrés devant leur remise en cause par les gouvernements successifs depuis des décennies.

Les événements récents ont encore amplifié les dérapages. Partant d’affaires plus ou moins sordides de harcèlements sexuels visant Tarik Ramadan, nous sommes quasiment sommés de choisir entre Manuel Valls et Edwy Plenel. Répondons avant toute autre considération : ni l’un ni l’autre. Aucun débat sain ne peut, en effet, avoir lieu sur des bases caricaturales, ces deux personnages étant habités par des ambitions messianiques, au premier rang desquelles incarner la laïcité.

   

L’offre complotiste rencontre une demande, et elle la satisfait

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

Nicolas Monier : Pourquoi la théorie du complot peut-elle se fixer aussi bien sur les attentats du 11-Septembre, de Charlie Hebdo, du Bataclan que, par exemple, sur la prétendue « mort » de Beyoncé ou la maladie supposée d’Isabelle Adjani, obligée de venir sur le plateau d’un journal télévisé pour se justifier ?

   

L'Affaire Corse : Pascal Paoli ? Mythe émancipateur ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Fred Oliver

brochure

Cliquez sur le lien pour acceder au téléchargement. Mots clés; Corse ; Pascal Paoli; Autonomie; Indépendance; Catalogne; L'Ile Rousse; Confréries corses; Elections territoriales

   

L’islamisme et nous : penser l’ennemi imprévu

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

 Analyse du magazine «  Causeur » : « Disons-le d’emblée : le nouveau livre de Pierre-André Taguieff L’islamisme et nous : penser l’ennemi imprévu (CNRS éditions, 2017) est un ouvrage majeur pour nous sauver, en tant que nation et civilisation, d’un XXIe siècle qui s’annonce très dangereux ».

   

A propos du livre de Pierre-André Taguieff « Macron: miracle ou mirage?». Deux analyses :

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Zemour -Devecchio

1° Éric Zemmour: «Macron ou le moment orléaniste»

C'était une publicité pour la banque du CIC: «Parce que le monde bouge… Construisons dans un monde qui bouge». Dans son dernier ouvrage, Pierre-André Taguieff, non sans malice mais non sans pertinence, accole ce slogan publicitaire à la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron. Tout y est, en effet, dans la forme comme dans le fond.

Alexandre Devecchio : « penser Macron et le nouveau monde »

Comme des lapins éblouis par les phares de la voiture, la plupart des commentateurs sont restés sidérés par la victoire surprise d’Emmanuel Macron. Rares sont ceux qui ont tenté de comprendre le phénomène au-delà du récit hagiographique de son ascension fulgurante.S’extraire du petit théâtre politique et de l’emprise de la communication pour restituer l’événement dans le temps long de l’Histoire, c’est la tâche entreprise par deux des penseurs les plus importants de leur génération : Pierre-André Taguieff et Régis Debray.

   

Où va le Grand Orient de France ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par H.Sodak

L’assourdissant concert de casseroles ambiant conditionne l’opinion publique à prendre le faux pour du vrai. Et inversement. Aussi, tout point de repère est-il le bienvenu. Même, et surtout, marginal au fracas du forum. Ce qui est le cas du Grand Orient de France.

Le Grand Orient de France est un ordre maçonnique initiatique et symbolique. Son objectif est l’amélioration humaniste de la Cité Universelle par la Raison et la progressive ascension culturelle de ses affiliés.

Sa « Vérité » ? C’est de refuser toute «  Vérité Révélée » ; sa « Lumière ? Le doute métaphasique ; sa « référence politique » ? Le pacte républicain « d’égalité en droits » ; son « credo » ? La liberté absolue de conscience.

Aussi est-il utile d’en écouter le Président de son Conseil de l’Ordre, Monsieur Philippe Foussier.

   

Page 1 sur 3