Cercle Républicain Edgar Quinet Aristide Briand

Bricolage et cafouillage sont-ils les 2 mamelles des élections ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Anne Cécile Robert

Le gouvernement envisage d’instaurer le « vote anticipé » pour l’élection présidentielle de 2022. Selon un amendement déposé au Sénat, il s’agirait d’ouvrir le scrutin une semaine avant la date prévue : les électeurs pourraient se rendre dans certaines communes choisies par arrêté et exprimer leur choix par voie électronique grâce à une machine à voter. Cette initiative surgit alors que les élections régionales, prévues en juin, risquent de se dérouler sur fond de pandémie, alimentant les débats sur une extension des possibilités de vote par correspondance.

Que penser du scrutin proportionnel ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par André Bellon

La question de la proportionnelle fait partie des serpents de mer qui surgissent périodiquement dans le débat politique.

En apparence, la proportionnelle est plus juste que le système uninominal à 2 tours, surtout depuis les réformes Jospin de 2001 qui, en accordant une majorité automatique au Président de la République, suppriment toute valeur à l’Assemblée nationale.

   

Comment définir l"'islamo-gauchisme" ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

J’ai forgé l’expression « islamo-gauchisme » au début des années 2000 pour désigner une alliance militante de fait entre des milieux islamistes et des milieux d’extrême gauche (que je qualifie de « gauchistes »), au nom de la cause palestinienne, érigée en nouvelle grande cause révolutionnaire à vocation universelle.

   

Islamo-gauchisme et extrème gauche

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre André Taguieff

Dans le mot composé « islamo-gauchisme » – qui, je le souligne, n’est nullement un « concept venu de l’extrême droite », comme l’ânonnent les ignorants, les imbéciles et les gens de mauvaise foi –, le terme « gauchisme » renvoie indistinctement à tous les courants situés à l’extrême gauche ou à la « gauche de la gauche », bref, à la gauche qui se veut révolutionnaire et se distingue en cela de la gauche dite réformiste ou libérale, ou, si l’on préfère, de la social-démocratie.

   

L’islamo gauchisme à l’Université

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre André Tagueiff

Le manque de moyens alloués à l’université, et notamment en sciences sociales, ne favorise-t-il pas aussi le développement de certaines recherches moins coûteuses et plus militantes ?

L’hypothèse ne peut être confirmée ou informée qu’au terme d’une enquête. Je note cependant que les soi-disant recherches sur « le racisme », « le genre » et « les discriminations » sont très généreusement financées, dès lors qu’elles sont présentées dans le jargon requis : « internationales, comparatives, innovantes, inclusives, interconnectées ». Elles bénéficient notamment de financements européens. Le militantisme académique « radical » est confortablement subventionné.

   

Suggestions à propos du Livre Blanc du GODF suite au Covid 19 : Rubrique Le Citoyen, l'Etat, le monde

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par H.Sodak-Y.Gin

Il faut redonner Force et Vigueur à la pensée d'Emmanuel Kant de Paix par le Droit et non de Paix par la Force, vocation des Institution Internationales.
Celles-ci sont largement aux ordres d'intérêts marchands, idéologiques, nationalistes et impérialistes particuliers, substitués à ceux, démocratiques, des peuples légalement "souverains" 
Il s'agit de ne pas céder aux bougismes tonitruants des marionnettistes dominants pour que rien ne change ; mais de promouvoir l'esprit de citoyenneté à la gouvernance de la Cité.

 

   

La Modernité disputée. Textes offerts à Pierre-André Taguieff (ouvrage collectif publié par CNRS Éditions, mars 2020, 784 pages).

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Marc Knobel, Directeur des Études du Crif

95 auteurs en histoire, science politique, anthropologie, sociologie, philosophie, rhétorique, analyse du discours, théorie littéraire, histoire des idées, ont été mobilisés pour composer cet ensemble de textes remarquables sur des sujets variés.

Ces textes sont offerts à Pierre-André Taguieff, philosophe, politiste et historien des idées. Le sommaire, présentant les thèmes abordés par ordre alphabétique, rend compte de la variété de cet ensemble, qui offre un diagnostic de l’essentiel des problèmes contemporains. Ce volume exceptionnel a été codirigé par Annick Duraffour, agrégée de lettres modernes, professeur en classes préparatoires aux grandes écoles ; Philippe Gumplowicz, musicologue et professeur des Universités ; Grégoire Kauffmann, historien, enseignant à Sciences Po ; Isabelle de Mecquenem, professeur agrégée de philosophie, chargée de mission à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme de l’Université de Reims ; Paul Zawadzki, maître de conférences en science politique à Paris I.

   

Désindustrialisation de la France : Qui est coupable ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Anne-Cécile Robert Docteur en Droit Européen

« Je le dis depuis plusieurs semaines », affirme le ministre de l’économie Bruno Lemaire sur France Info (24 mars 2020). « Plusieurs semaines » ? Quel précurseur !

   

Agora Ibis - 7 avril 2019

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Roland Monnet

aristote
Aristote 384 av JC

Dans la Grèce antique, la démesure (hubris) était considérée comme un crime.

Qu’en est il de la liberté absolue d’expression ?

   

Page 1 sur 8