Cercle Républicain Edgar Quinet Aristide Briand

Race, un mot de trop, CNRS éditions. En librairie le 12 septembre

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

Dans la culture savante occidentale, depuis la fin du XIXe siècle, la notion de "races humaines", régulièrement déclarée morte, ne cesse de ressusciter, de revenir à l'ordre du jour sous des formes différentes, qu'il s'agisse de représentations scientifiques ou d'interprétations idéologico-politiques liées au colonialisme, au nationalisme ou au racisme, et bien sûr de vocables divers qui, jugés plus acceptables, sont souvent dérivés, depuis le milieu des années 1930, du mot "ethnie".

Nicolas Hulot victime des lobbies

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Paul Quillès

Selon son aveu, Nicolas Hulot a été la victime des lobbies, dont les responsables politiques de tous bords font hypocritement mine d’ignorer la puissance et l’influence.
Je souhaite que les pourfendeurs (en parole) des lobbies fassent preuve de lucidité et de courage pour dénoncer leur rôle.
     S’agissant du lobby militaro-industriel, c’est ce que fait l’association IDN, que je préside et dont le Comité de parrainage* comprend notamment Nicolas Hulot.
   

Pour le respect des femmes et des enfants, abolir la maternité de substitution

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Michèle Viannès

Sénat PARIS  22 septembre 2018, 14h - 18h15.

L’exploitation du corps des femmes est inacceptable, que ce soit par des hommes ou par d’autres femmes. Aussi Regards de femmes vous invite à vous inscrire au colloque organisé  par le collectif d'associations pour l'abolition de la maternité de substitution, le samedi 22 septembre au Sénat, 15 rue Vaugirard, Paris.
Voici le lien https://www.eventbrite.fr/e/inscription-colloque-pour-le-respect-des-femmes-et-des-enfants-abolir-la-maternite-de-substitution-47578713212?aff=Invitations1

   

La Corse est à la croisée des chemins.

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Rinaldu Ama

Réflexions sur la citoyenneté à batir et les filières économiques à développer. 
   

Pensée libre, démocraties, forcement des consciences… Questions-Réponses

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Roland Monnet

Question de Charles Dondiègue : Le macronisme n’est-il pas de l’endoctrinement  par forcement de l’inconscient ?

Réponse : L’endoctrinement par le forcement de l’inconscient est une excellente question à laquelle je suis bien en peine de répondre sérieusement. Elle soulève un loup qui mérite l’apport d’un spécialiste.

Aussi, serions-nous extrêmement reconnaissant de pouvoir publier l’avis desdits spécialistes afin que nos lecteurs puissent librement se forger une opinion sur ce sujet effectivement sulfureux.

 Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

   

Le comité des Tables Rondes humanistes et citoyennes vous propose deux rencontres culturelles sur inscriptions préalables :

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Roland Monnet

Dimanche 14/10/2018 à (20220) L’Ile Rousse.

Dimanche 7/04/ 2019 déjeuner-débats à l’IBIS, Technoparc Pays de Gex.

Sujet :

Pensée libre, démocratie et « forcement » des consciences.
Restituer l’humain au centre de l’idée !
Gagner les opinions publiques à cette cause !
Porter la Parole humaniste et citoyenne sur l’Agora pour ce faire!
   

Une étrange démission

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par André Bellon

Une étrange démission

Un vent d’Ancien régime souffle sur la France avec ses courtisans, ses favoris, ses privilèges, son arbitraire. La situation oscille entre un pouvoir ultra autoritaire et la cour du roi Pétaud.

   

Suppression du mot "race" de la Constitution par les députés.

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

Je pense qu'il y a une erreur de principe à vouloir adapter cet article capital de la Constitution aux croyances dominantes de l'époque présente, qu'elles s'habillent du savoir scientifique ou se réduisent à des modes idéologiques.

   

Un ant¬iracisme sectaire à l'assaut des facs : malaise dans la cultu¬re juvénile

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Céline Masson .Jean Szlamowicz . Isabelle De Mecquenem

 

La « mouvance décoloniale » gagne du terrain à l’Université par le biais de militants qui se prévalent des libertés académiques des enseignants-chercheurs pour diffuser abusivement un discours univoque et véhément. Il s’agit d'une forme d’emprise sur les étudiants, public captif et d’autant plus réceptif, lorsqu’il s’agit « d’une génération de jeunes Français issus de l’immigration, accédant aux études supérieures, désireux de connaître et de comprendre ce point de rencontre entre l’histoire de France et leur propre histoire familiale » comme l’a bien vu Gilles Clavreul (1).

   

Page 1 sur 5