Cercle Républicain Edgar Quinet Aristide Briand

Bagatelles pour un mensonge

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

Un essai sur Céline vient de paraître aux éditions Pierre-Guillaume de Roux pour le réhabiliter. Dans quel but véritable ?
Ici même, nous avons sonné l'alarme contre d'étranges réhabilitations. D'abord contre la décontamination melliflue d'un maître de l'erreur criminelle comme Charles Maurras, théoricien de l'antisémitisme d'État ; puis, en cet automne contre la réévaluation du rôle du maréchal Pétain sous la Révolution nationale (1), présenté à nouveau par certains comme ce "bouclier" qui se serait efforcé, envers et contre tous, d'adoucir le sort des Juifs. Las ! il nous faut, aujourd'hui, nous intéresser au troisième étage de cette fusée révisionniste : celle qui concerne notre "grantécrivain" Louis-Ferdinand Céline, dont le moins qu'on puisse dire est qu'il n'a pas traversé les années de l'Occupation du côté de la Résistance...

Séparation des églises et de l'Etat

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Roland Monnet

Plusieurs déclarations gouvernementales ont confirmé les informations de presse faisant état d’un projet de révision de la loi du 9 décembre 1905 de séparation des Églises et de l’État. Cette révision viserait l’élargissement des modes de financement des cultes ; quant à l’objectif de contrôle de leurs dérives, il peut être atteint par la loi actuelle.

En même temps, la tentative de l’Etat d’imposer l’organisation d’un « culte musulman » tourne le dos au principe de séparation.

De telles modifications des équilibres institués par la loi entraineraient une véritable dénaturation de celle-ci. L’expérience démontre que tous les changements apportés dans le passé à la loi de séparation de 1905 sont allés dans le sens de son affaiblissement, jamais de son renforcement.

C’est pourquoi, le Collectif Laïque National, profondément attaché à la Laïcité de la République, met en garde les pouvoirs publics contre l’adoption de toute mesure qui, en affaiblissant le principe de séparation, remettrait en cause la liberté de conscience et l’ensemble des libertés publiques.

   

Sur inscriptions préalables :Déjeuner-débat le 7avril 2009 Hôtel IBIS Technoparc du Pays de Gex

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par H;Sodak

Déjeuner-Débat-Table-Ronde-agora-

Dimanche 7 avril 2019 Hôtel Ibis Technoparc de Saint-Genis Pouilly (Pays de Gex) 

Pensée Libre, Démocratie, Forcement des conscience

BIENVENUE sous les pépiements !

       Les oiseaux se cachent, non pour mourir, mais au contraire pour faire du remue méninge ici et là… hors contrainte de siffloter des prêts à penser imposés !

   

Race, un mot de trop, CNRS éditions. En librairie le 12 septembre

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Pierre-André Taguieff

Dans la culture savante occidentale, depuis la fin du XIXe siècle, la notion de "races humaines", régulièrement déclarée morte, ne cesse de ressusciter, de revenir à l'ordre du jour sous des formes différentes, qu'il s'agisse de représentations scientifiques ou d'interprétations idéologico-politiques liées au colonialisme, au nationalisme ou au racisme, et bien sûr de vocables divers qui, jugés plus acceptables, sont souvent dérivés, depuis le milieu des années 1930, du mot "ethnie".

   

Nicolas Hulot victime des lobbies

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Paul Quillès

Selon son aveu, Nicolas Hulot a été la victime des lobbies, dont les responsables politiques de tous bords font hypocritement mine d’ignorer la puissance et l’influence.
Je souhaite que les pourfendeurs (en parole) des lobbies fassent preuve de lucidité et de courage pour dénoncer leur rôle.
     S’agissant du lobby militaro-industriel, c’est ce que fait l’association IDN, que je préside et dont le Comité de parrainage* comprend notamment Nicolas Hulot.
   

Pour le respect des femmes et des enfants, abolir la maternité de substitution

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Michèle Viannès

Sénat PARIS  22 septembre 2018, 14h - 18h15.

L’exploitation du corps des femmes est inacceptable, que ce soit par des hommes ou par d’autres femmes. Aussi Regards de femmes vous invite à vous inscrire au colloque organisé  par le collectif d'associations pour l'abolition de la maternité de substitution, le samedi 22 septembre au Sénat, 15 rue Vaugirard, Paris.
Voici le lien https://www.eventbrite.fr/e/inscription-colloque-pour-le-respect-des-femmes-et-des-enfants-abolir-la-maternite-de-substitution-47578713212?aff=Invitations1

   

La Corse est à la croisée des chemins.

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Rinaldu Ama

Réflexions sur la citoyenneté à batir et les filières économiques à développer. 
   

Pensée libre, démocraties, forcement des consciences… Questions-Réponses

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Roland Monnet

Question de Charles Dondiègue : Le macronisme n’est-il pas de l’endoctrinement  par forcement de l’inconscient ?

Réponse : L’endoctrinement par le forcement de l’inconscient est une excellente question à laquelle je suis bien en peine de répondre sérieusement. Elle soulève un loup qui mérite l’apport d’un spécialiste.

Aussi, serions-nous extrêmement reconnaissant de pouvoir publier l’avis desdits spécialistes afin que nos lecteurs puissent librement se forger une opinion sur ce sujet effectivement sulfureux.

 Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

   

Le comité des Tables Rondes humanistes et citoyennes vous propose deux rencontres culturelles sur inscriptions préalables :

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Écrit par Roland Monnet

Dimanche 14/10/2018 à (20220) L’Ile Rousse.

Dimanche 7/04/ 2019 déjeuner-débats à l’IBIS, Technoparc Pays de Gex.

Sujet :

Pensée libre, démocratie et « forcement » des consciences.
Restituer l’humain au centre de l’idée !
Gagner les opinions publiques à cette cause !
Porter la Parole humaniste et citoyenne sur l’Agora pour ce faire!
   

Page 1 sur 6